Le temps du rêve et son récit

Où il est question de l'inconscient (ou pas)... De rêves et de cauchemars...

Freud, Jung et l'Approche Centrée sur la Personne


Que sait-on du rêve ?

 

A voyager, on comprend que tous les hommes rêvent, en lien avec leurs croyances :

il existe des liens étroits entre les contenus des rêves et les mythes.

 

Dans les sociétés « à rêves », le rêve est le seul moyen d’agir sur le monde :

là où le sort de chacun dépend de forces extérieures, le rêve serait un instrument de magie.

 

Toujours est-il que tous les humains rêvent (même s'ils ne s'en souviennent pas toujours) et un même rêve n’est pas raconté de la même façon en famille ou sur un divan.

Et le récit du rêve n’est pas le rêve en lui-même.

 

Formée à la psychanalyse freudienne à Paris V, et à la psychologie analytique jungienne par goût personnel, je vous propose un travail centré sur la personne que vous êtes.

 

Si cette démarche vous parle, je vous invite à noter ce qui reste de votre rêve au réveil. Nous pourrons alors baser notre étude (ponctuelle ou à long terme) sur ces récits.


Pour aller plus loin (ou plus profond) sur le rêve

Psy à Rouen
Sigmund Freud (1er rang à gauche), G. Stanley Hall, C.G. Jung (1er rang à droite), A.A. Brill, Ernest Jones, Sándor Ferenczi

Au cinéma : A Dangerous Method, bande annonce

suivie du compte-rendu d'un débat au ciné-club de Caen


Françoise Parot : L'homme qui rêve

Le rêve n'est-il "que" la manifestation culturelle d'un fait naturel ?

(Pour feuilleter le livre, cliquer sur l'image dans le lien, vous y trouverez de l'histoire, de la neurologie et plein de nouvelles bonnes questions à se poser.)

 

Pour les textes suivants, assez longs, j'ai créé des onglets distincts dans le menu principal.

 

le rêve dans les sociétés archaïques

 

le rêve dans l'antiquité

 

le rêve chrétien

 

le rêve et le sommeil paradoxal